Publié dans Vie de maman en construction

Deux petits mois d’attente, mais tellement plus pour toi…

Je comptais écrire sur ce sujet à l’occasion de la 2ème journée de l’infertilité (photo) vendredi dernier mais j’ai malheureusement été prise par le temps…Ce n’est pas un secret, j’en ai déjà parlé, j’avais une peur panique d’être stérile avant de tomber enceinte il y a maintenant 4 mois.

Alors pourquoi ? J’avoue que je ne sais pas trop mais je crois que la cause principale de cette angoisse n’étais pas le manque d’information, mais l’incohérence des informations trouvées. On entend de tout, sur les effets de la pilule, sur le cerveau qui bloquerai le processus à moyen ou long terme, sur les différentes maladies pouvant provoquer une infertilité… Du coup, avec mes 13 ans de pilule au compteur, je me disais que, si ça se trouve, je faisais partie de ces personnes qui vont essayer pendant des mois, des années, et finir par abandonner, parfois sans que la médecine n’ai pu trouver l’origine du problème. (Notons que je n’ai jamais imaginé que mon compagnon puisse l’être, parfois ça m’intrigue aussi, cette idée que les femmes seraient plus sujettes à ce problème).

journee-infertilite

Lire la suite de « Deux petits mois d’attente, mais tellement plus pour toi… »

Publié dans Vie de maman en construction

La Mum-to-be at the party

Lundi soir, j’étais sélectionnée pour participer à ma première Mum-to-be-Party, dont je vous laisse découvrir le site si vous ne connaissiez pas.

Le principe est de réunir des femmes enceintes dans un même lieu pour participer à des ateliers (organisés le plus souvent par des marques) sur des thèmes divers type nutrition, santé, lingerie, biberon, etc. Bon, clairement, dès que le test a fait apparaître un « + » au mois je juin, je m’étais lancée à la recherche de tout type d’activité de ce genre, où je puisse en savoir un peu plus sur ce magnifique (difficile ?) rôle qui m’attendait. Seulement j’avais peur de tomber sur un truc genre secte remplie de harpies.

mumparty

Lire la suite de « La Mum-to-be at the party »

Publié dans Vie de maman en construction

La grossesse, ou l’apprentissage de la peur

Vous me direz qu’en même temps je suis un cas à part, une nana particulièrement angoissée, à un point qui sort un peu du lot. Certes, il y a plus zen que moi, mais il y a pire aussi. D’aussi loin que ma mère se souvienne, j’ai toujours été une enfant nerveuse et soucieuse (qualité renforcée avec cette magnifique période qu’on appelle l’adolescence…). Je me suis en revanche toujours fait violence pour ne pas me laisser submerger. C’est ainsi que j’ai découvert le parachute et les pays lointains (mais pas les araignées, faut pas déconner non plus).

psychose

Lire la suite de « La grossesse, ou l’apprentissage de la peur »

Publié dans Vie de maman en construction

Ma mission : cacher ma grossesse au travail

Dommage que certaines situations nous forcent à en arriver là. Enceinte de 3 mois, je dois cacher ma grossesse au travail depuis 2 mois (même si au début c’était plutôt question prudence classique) et j’en ai encore pour quelques semaines. J’ai un peu l’impression d’être dans Mission Impossible ou Secret Story, en mode « ta mission, si tu l’accepte : cacher ta grossesse jusqu’au début du 4ème mois. Acceptes-tu ?

Lire la suite de « Ma mission : cacher ma grossesse au travail »

Publié dans Vie de maman en construction

Je ne voulais pas d’enfants…mais ça c’était avant

Et c’est ainsi que je présente ce blog qui, pourtant, est né il y a déjà presque 5 mois…

Pour faire un rapide topo sur ma petite personne (allez hop on démarre avec un peu d’égocentrisme, ça mange pas de pain) et le thème de ce blog, il faut savoir que j’ai 27 ans. Alors oui, toi qui me lis pour la première fois, tu te dis que c’est pas franchement le prochain scoop de Paris Match, mais je t’assure que c’est important pour la suite.

Jusqu’à mes 20 ans, j’avais les enfants en horreur. J’avais même, pour sa plus grande joie (joke), prévenu ma mère qu’elle ne serait jamais grand-mère et pouvait son déjà remballer ses idées de cakes aux amandes et jeter mes vieux vêtements qu’elle gardait pour l’occasion (malheureusement, elle ne m’a jamais écouté, ce qui va m’obliger à venir brûler ces guenilles très prochainement).

Lire la suite de « Je ne voulais pas d’enfants…mais ça c’était avant »