Publié dans Vie de maman en construction

La question de la famille nombreuse

Je trouve ça assez dingue d’en être à écrire ce type d’article étant donné ce que je pensais il y a encore quelques années…

Oui, comme je l’expliquais dans ce premier article, avant je ne voulais pas d’enfants. Never, jamais, nada, niet. Puis j’ai eu mon petit garçon, 3 mois désormais. Dès l’instant où il est né, j’ai su que je souhaiterais un jour un autre enfant. C’est dingue d’ailleurs mais je crois que je l’ai souhaité dès cet instant. Si le quotidien n’était pas un chouille fatiguant avec ce bébé tout neuf et SURTOUT, si je n’avais pas conscience des difficultés que cela pourrait entraîner, je crois que j’aurais déjà relancé la machine. Et maintenant je me dis souvent que plus je repousserai, plus je pourrai encore profiter d’une grossesse et d’un nouveau bébé. Car, oui, je me dis qu’une fois le second né, là ce sera vraiment dur, car nous avons prévu de nous arrêter à deux bébés. Outre le fait que je serai probablement épuisée comme toute maman, je sais que ce sera dur. Si je ne réfléchissais pas, je crois que je n’aurais fait que ça…(ouai le prototype de celle que certains appellent des poules pondeuses, expression qui me fait horreur, parce que la poule ne choisit pas, elle.). Mais je réfléchis, alors j’ai fait une liste qui pourra évidemment évoluer dans le temps selon notre situation, mais je sais que nous n’irons pas au-delà de trois, et même trois c’est assez improbable.

blanche-neige-mere-de-famille-nombreuse-63380_w650

Les Pour 


  • La grossesse. Une période qui, malgré des périodes difficiles, a été le plus beau moment de ma vie. J’ai été très chanceuse.
  • Mon accouchement. Très chanceuse aussi, j’en ai un très beau souvenir du début à la fin, juste un bémol sur l’épisio :p. Bon sur le coup les contractions j’ai cru crever hein mais c’est vrai que j’ai pas gardé la douleur en tête (big up à celles qui me disent « t’as pas eu mal c’est pour ça que tu en veux un autre un jour ». ah ah ah, arrêtez j’ai mal aux côtes. Quand on me dit ça je sens mon chéri bouillir, lui qui a aussi cru que ma dernière heure était proche).
  • Je me sens vraiment faite pour la maternité, malgré mon besoin de me retrouver par moments.
  • Je me suis découverte une grande patience.
  • Avoir un enfant nous a démontré que notre couple arrivait à s’adapter à un bouleversement d’ampleur. Oui, il a donné lieu à notre première engueulade, mais une engueulade en 5 ans de relation je trouve ça plutôt acceptable.
  • Je suis heureuse. Rien qu’à l’idée de reprendre le travail dans 2 semaines et ainsi me séparer de mon bébé…Je vous laisse je vais jouer à l’euromillions.
  • Je veux pouvoir continuer longtemps ce rôle de maman, alors quand on en a plusieurs on se dit qu’on profitera encore plus longtemps (à tord peut-être). Genre fabrications de Tanguy à la chaîne ! Totalement en contradictions avec le fait que j’ai très envie d’en faire des adultes épanouis (ou pas).
  • On a plein de réducs et de supers allocations de folie qui nous permettent d’être millionnaires et de partir vivre avec nos 10 enfants aux Baléares. Uhuhuhu. Je déconne mais y’en a qui y croient !

Les Contre 


  • Je suis très patiente mais jusqu’à quel point ? Mon fils est encore petit, me dégouttera-t-il de vouloir recommencer en grandissant ? :p
  • Nous avons tout de même besoin de nous retrouver seuls chacun ou tous les deux en couple. Avec un seul enfant c’est possible car les grands parents ne se font pas prier, mais à partir de 2 ce sera différent, alors 3 ou 4 je n’imagine même pas.
  • Ma grossesse idyllique ne se répétera peut-être pas à l’infini.
  • Nous vivons dans une ville plutôt chère et je refuse de dormir dans un salon sans avoir une chambre dédiée aux parents. Donc impossible en l’état des choses d’avoir assez de place.
  • Je veux profiter de mes enfants et pour les mêmes raisons j’ai besoin de bosser à plein temps…et comme pour le moment j’ai énormément de trajet, ça va déjà être compliqué de profiter du premier comme je voudrais. A voir en cas de changement.
  • Je veux pouvoir l’emmener en vacances. Pour les mêmes raisons…Je sais que les questions matérielles ne sont QUE matérielles mais pour moi c’est important. Je ne critique pas ceux qui ont peu d’argent et font une grande famille car je suis sûre qu’ils ont beaucoup d’amour. Seulement, ce n’est pas ce que je veux (notamment pour moi, je veux continuer à faire du shopping, non mais !)
  • Je n’ai jamais été bien dans ma peau et il faut que je retrouve un corps potable et que j’en profite avant de songer à une autre grossesse. Pour une fois que je suis vraiment motivée.
  • J’aime dormir, plus que toute autre activité. Mon fils me le permet depuis ses 2 mois (oui j’ai une chance folle). Je vais pas tout gâcher trop vite, surtout que le second ne sera peut-être pas pareil :p

Bref, même si le second bébé n’est pas à l’ordre du jour, j’avais besoin de poser ici les raisons qui font qu’il est raisonnable d’attendre et celles qui font que je pense pas être faite pour une grande tribu, moi la petite fille unique. Pour autant, je sais que je serais très triste si on devait s’en tenir là et que je ne puisse plus revivre la grossesse et la naissance d’un enfant. En attendant je profite à fond de mon petit amour qui, malgré lui, a sans doute participé à me donner cette envie par son côté cool. Advienne que pourra, on en reparle dans quelques années 😉

Et vous ça vous trotte dans la tête ? vous en pensez quoi ? si vous pouviez vous vous verriez avec genre 5 enfants et + ?

9 commentaires sur « La question de la famille nombreuse »

  1. Je me serais «vue» avec 5 oui. Mais pour tous les contre que tu donnes, mes deux sont bien suffisantes. J’en aurais voulu 5 sur les photos, pour la diversité de personnalité, pour les rires, pour la complicité. Mais en tant que mère je ne me sens pas capable d’en assumer autant. Financièrement déjà. Et même au niveau du temps. Entre le travail, la vie quotidienne, et les deux filles, la routine est parfois écrasante.

    Aimé par 1 personne

    1. c’est ça…le « si on veut on peut » ne s’applique pas, ou du moins pas si on souhaite de bonnes conditions de vie. ou alors éventuellement en gagnant à l’euromillions et en développant sa patience 🙂

      J'aime

  2. Je crois que c’est la première fois qu’on est différente pour quelque chose mdrrr. Le jour de l’accouchement je disais PLUS JAMAIS D’ENFANTS! Et genre je l’ai dis jusqu’à il y a 2 semaines mdrrr. Et pas seulement à cause de mon accouchement et de ma grossesse compliqué. Mais pour un tas d’autre raison (tiens ca me donne une idée d’article ça mdrrr)
    Mais par contre, comme toi, je veux retarder le deuxième, car en faite à l’heure actuelle, la grossesse me manque, et j’ai envie d’en revivre une (malgré la première merdique…) et je me dis que le jour ou je serais enceinte pour le deuxième et que j’aurais accouché bah ce sera fini tout ça, ça sera super dure à vivre… Même si à l’heure actuelle je ne veux qu’avoir mon bébé pour en profiter à fond…
    Ton article m’a donné envie d’en parler sur mon blog, ça te dérange pas ma belle?

    Aimé par 1 personne

    1. aucun problème avec plaisir, si ça t’as inspiré c’est génial !!! oui là pour le coup on diffère mais tu as juste eu besoin d’un peu + de temps :p:p . hier je me disais « wow si on veut 3 ans d’écart ça veut dire qu’on s’y remet dans moins de 2 ans » et ça me semble hyper long et bcp trop court à la fois lol

      J'aime

  3. Je me serais bien vue avec 5 enfants, malheureusement j’ai bien peur de ne pas avoir la patience finalement ! Avec 2 je découvre mes limites… Et puis finalement, toutes les phases un peu pénibles du développement par lesquelles il faut passer, à recommencer fois 5… ouh lala !
    Vu comme ça l’envie disparaît !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s