Publié dans Vie de maman en construction

Je ne m’habitue pas…

Je suis peu présente depuis deux semaines et pour cause, j’ai repris le travail. Je suis admirative de ces mamans blogueuses qui postent 4 fois par jour tout en postant des photos de milliers d’activités avec leurs enfants. Mais je ne sais pas où elles casent tout ça.

Quand je sors du travail, je saute dans ma voiture. Je suis ravie car j’ai beaucoup moins de trajet qu’avant et je sors plus tôt du travail. Pourtant, le temps d’aller chercher bébé chez la nounou (je ferai bientôt un article sur le principe de la crèche familiale…), il est déjà 19h. A cette heure, bébé est épuisé. Il est ravi de me voir du haut de ses bientôt 7 mois et pousse des cris de joie, mais la fatigue reprend vite le dessus et il ronchonne beaucoup. En arrivant à la maison je joue un peu avec lui, donne éventuellement le bain. Après le biberon quelques temps dans les bras et au dodo…

 

Le papa, de son côté, emmène le matin un bébé reposé et souriant. Mais il passe moins de temps avec…Heureusement il y a les week-ends. On sent clairement que chou-bébé tente de profiter de nous au maximum. On a l’impression qu’il fait « le plein » de câlins, de rires et de bisous. 

sommeil-300x200

Lire la suite de « Je ne m’habitue pas… »

Publicités
Publié dans Vie de maman en construction

Le baptême en question…

J’ai toujours eu un rapport un peu spécial à la religion. Disons qu’il a fluctué toute ma vie.

Du CP à la Terminale, j’étais dans une école privée catholique. Mes parents n’étaient pas particulièrement pratiquants mais cette école était l’une des meilleures du coin…Soit. Du coup, 10 ans de catéchisme, la messe dans le gymnase de l’école toutes les semaines, la première communion, la profession de foi (que j’ai faite un peu contrainte et forcée…). La totale quoi.

J’ai oscillé durant tout ce temps entre dégoût de tout cela et admiration. Vers 8/9 ans, j’étais en phase « haute ». Nous avions eu un poster représentant Jésus et ses apôtres et je l’avais affiché dans ma chambre, je faisais ma prière devant et je voulais devenir bonne sœur. Muahahahaha. Ceux qui me connaissent maintenant se fendent la poire quand je raconte ça.

Puis j’ai eu une phase « basse » qui a duré trééééés longtemps. Gros dégoût de ce que j’appelais une mascarade, affichage en règle de mon athéisme avéré. Je répétais à l’envie que jamais je ne remettrais les pieds dans une église, que jamais mon enfant ne serait baptisé (de toute façon j’en voulais pas…) et que si mariage il y avait ce serait juste à la mairie.

Puis j’ai avancé dans la vie et j’ai découvert qu’il n’y avait pas que du noir et du blanc, mais aussi du gris. J’ai pris un peu de chaque phase pour trouver une sorte d’équilibre. Je sais que je crois, je ne sais pas clairement en quoi, mais je sais que ma pensée est plus proche du catholicisme.

Alors enceinte de 3 mois, je me suis posée la question « au final, cet enfant devrait-il être baptisé ? ». Mon chéri ne l’est pas de son côté et ne désirai pas que bébé le soit, sans y être totalement opposé si je le souhaitais. Après concertation, nous nous sommes rendu compte qu’adolescents, nous avions dans l’idée que les enfants devaient décider plus tard. Sauf que…que quoi ? je ne sais pas vraiment… Il y a eu cet ami qui a eu un mal fou à se faire baptiser à 25 ans. Il y a eu les attentats… Je ne sais pas, c’est un peu comme si nos cerveaux avaient fait un « reset ». On prend les mêmes et on recommence.

bapteme

Lire la suite de « Le baptême en question… »