Publié dans Vie de maman en construction

Dé(s)-pression et médicaments

Tu tombes en dépression. Tu aimes le bio, le naturel (fleurs de bach, huiles essentielles, ostéo, magnétisme, tout y est passé…). Sauf que tu es à un point où la vie ne compte plus. Donc allez hop, tant qu’à faire, autant essayer quelque chose. Une chose à laquelle se raccrocher, une béquille pour que ça aille mieux…

vc

Je et ils ne veulent pas

Déjà t’as pas envie de prendre des antidépresseurs ça fait peur…mais en plus tout ton entourage te dit que c’est mal, blablabla…Que tu dois pas commencer sinon c’est fini (quoi qui est fini ? ma vie ?). Mais pas le choix, c’est ça ou la tombe, donc si t’es pas encore au plus mal tu choisis la vie, ton fils, tes parents, tes amis.

Le traitement

Le médecin généraliste te donne la base. Les noms que tout le monde connaît. Xanax, Serpolex…des Smarties pour moi. Puis on comprend que c’est pire. Donc bonjour le psychiatre. Antidép, anxiolitiques, voilà c’est parti. Sauf qu’il faut du temps pour adapter un traitement. Donc quasiment chaque semaine on adapte, on change. Chaque semaine donc ta vie change….Depuis deux semaines c’est l’insomnie.

Insomnie, le pire

Première fois de ma vie. J’ai toujours été une méga dormeuse. Depuis 2 semaines je me lève à 5h du mat et pas possible de dormir avant minuit…Rien avoir avec le traitement, c’est la dépression. Elle change de style sans cesse, d’habite, de visage, elle est vicieuse donc le traitement doit s’adapter. Comme un animal qui change d’apparence selon le temps…L’idéal serait l’hospitalisation pour adapter le traitement au jour le jour mais je ne me vois pas séparée de mon fils.

Vivement de meilleurs moments…

Maman en Chantiers

13 commentaires sur « Dé(s)-pression et médicaments »

  1. Mon médecin m’avait donner des anxiolytique parce que ça se passer très mal au travail et j’en avais presque des crises d’angoisses en y allant. Je prenais que 1/4 de la dose prescrite le soir, et le matin 8h j’étais encore dans les vapes, donc j’ai du arrêter…. Ma dépression n’a pas été prise au sérieux par mon médecin donc j’ai pas vu de psy

    Aimé par 1 personne

  2. Tu retranscris parfaitement ce que nous avons vécu avec mon mari. Ce qui m’énerve le plus c’est ces gens qui disent que les médicaments sont mauvais et qu’il vaudrait mieux prendre de l’homéopathie ou des plantes… Mais oui bien sûr ! Quand on sait pas on se la boucle… Je suis pour les médecines douces, mais je ne suis pas débile au point de croire qu’on peut tout traiter avec.
    Bon courage dans ton combat, je te souhaites qu’il dure le moins de temps possible et que tu trouves très vite du réconfort.

    Aimé par 1 personne

  3. Je pense qu’il ne faut pas en abuser et que certains en prescrivent trop mais quand juste la thérapie ne suffit pas, quand le corps et l’esprit n’arrive pas à se remettre parfois une béquille peut aider.
    Pour tout avouer j’ai déjà eu besoin de prendre dans anti depresseurs, ce n’était pas forcément facile mais ça m’a aidé pendant une période, j’en avais besoin.
    Le tout est d’être bien suivie et de ne pas tomber dans les mauvais côtés de ce genre de médicaments qui en effet peuvent devenir dangereux.
    Tu sais beaucoup de gens parlent de ce qu’ils ne connaissent pas et souvent si tu en prends c’est que tu es fou pour eux (j’espère pour eux qu’ils n’auront jamais à connaitre une vraie dépression).
    Bises et bon courage

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s