Publié dans Vie de maman en construction

Je t’ai rêvé

Parfois, je repense à toi

A toi quand tu n’étais encore vivant que dans mes pensées

Je t’avais déjà créé mais pas imaginé

Je voulais que tu me surprenne

Que tu arrive vierge de toute attente

Pourtant je ne faisais que penser à toi

Tu es mon bébé rêvé,

J’ai tant de mal à t’étreindre pourtant

Tant de mal à réaliser que je suis maman

Pour toi je donnerai tout mais sans toi je ne vais pas loin

Disons leur merde aux donneurs de leçons

Qui pensent qu’une maman ça doit être comme ci comme ça, ben non

Je suis TA maman, je t’aime, et ça c’est tout ce qui compte mon fiston

Maman en Chantier

9 commentaires sur « Je t’ai rêvé »

  1. En effet, un enfant ne naît pas le jour de sa naissance mais bien avant..peut être est-ce pour cela qu’en Chine un enfant à déjà un an lorsqu’il nait…je trouve que parfois le passage du bébé rêvé/imaginaire au bébé réel peut être compliqué (pour la maman), alors que c’est plus simple pour le papa (qui ne l’a pas porté et « senti »). Une vraie fusion charnelle existe avec la maman (je trouve), qui s’estompe petit a petit, c’est animal tout ça 🙂 — j’espère que tu arriveras à voguer de plus en plus sereinement vers la maternité, te sentir être maman, sa maman…ca remue de nombreuses choses (de son passé, du rapport à son enfance, ses parents etc), et donc le chemin peut être long…

    Aimé par 1 personne

    1. tu as tout bien résumé ! moi j’ai toujours compté son année dans mon ventre comme une presque année d’existence. mais pour moi il a existé au moment où je l’ai vraiment voulu. même si je ne l’ai pas imaginé en soi (je ne voulait surtout pas m’en faire une représentation physique ou mentale), c’est probablement le côté « obligations » qui m’a mené à ne pas encore me sentir mère mais ça viens petit à petit (je sais pas si je suis claire). merci pour ton commentaire en tout cas 😉

      Aimé par 1 personne

      1. Pareil – je fais souvent référence à des épisodes qui se sont passés enceinte et qui pour moi comptent pour lui car il était déjà « là ». Et pareil aussi – je ne voulais pas me le représenter mais je pense qu’on s’en fait quand même une représentation différente de la réalité – un peu comme l’accouchement. 🙂 — dans ton cas j’ai l’impression que c’est plus le « devenir et être maman » qui te pose souci – pas facile de lâcher prise face à nos schémas…courage, tu as l’air en bonne voie.

        Aimé par 1 personne

  2. C’est vrai que d’une certaine façon ils sont là bien avant l’heure (sauf surprise inattendue^^). En tous les cas je te rejoins, je ne comprends les donneurs de leçons qui s’invitent dans ta vie sous prétexte que tu as un enfant . Courage super maman;)

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s