Publié dans Vie de maman en construction

Fait-on des enfants pour être tranquilles ?

Ce week-end, toute la famille s’est réuni pour un événement. Il y avait toutes les générations. Et une remarque prononcée plusieurs fois par les « anciennes » (80 et quelques…) de la famille m’a marqué. C’était du genre « non mais quand il est dans sa piscine il est sage et on est tranquilles »; « oh mais allez lui montrer ce cheval qu’on soit tranquilles »; « bon quand il sera couché on sera tranquilles »; « non laisse maman tranquille et joue tout seul ». Franchement, est-ce que j’ai tant voulu cet enfant pour ensuite rechercher la tranquillité à tout prix ???

20180709_153416

Une question de génération ?

Je ne sais pas si on oublie comment fonctionne un enfant avec l’âge mais en tout cas il s’avère qu’on est probablement moins patient. A chaque fois qu’on est avec elle, ma grand-mère ne supporte pas le moindre cri, le moindre « non ». Il faudrait qu’il ne parle pas, ne joue pas avec des jouets qui font du bruit, ne renverse jamais rien et fasse des bisous toute la sainte journée. Ce qui, pourtant, ne semblait pas être le for de ma mère et de mon oncle à l’époque. Dimanche, elle a même suggéré « de mon temps on lui aurait foutu une bonne fessée » (avec un petit rire voulant dire « mais vous, vous vous faites avoir »). Sachant que fiston hurlait déjà dans le restaurant parce qu’il voulait descendre de sa chaise et que j’étais passablement énervée, cette réflexion a décuplé mon agacement. Je lui ai balancé « ben essaye pour voir tiens qu’on rigole. Et maman et tonton ils restaient 4h sur leur chaise à 2ans sans rien dire ? ». Evidemment, je n’ai pas eu de réponse…

Un enfant doit-il forcément tout chambouler ?

Oui, oui et 1000 fois oui !!!! Franchement si l’arrivée d’un enfant ne change rien à votre vie, c’est qu’il y a un soucis. Mais clairement, autant à une époque où les naissances n’étaient pas anticipées je peux comprendre que ça n’était pas forcément un souhait, là pour le coup quand même quand on décide de faire un enfant, on sait qu’il va rendre nos nuits difficiles, qu’il va faire des colères de frustration, qu’il ne saura pas aligner 2 mots dès ses 1 ans, qu’il ne fera pas d’équations à 2 ans et qu’il ne passera pas l’aspirateur à 3 ans.

Je ne m’ennuie plus

Et voilà, à l’époque de cet article, je n’attendais qu’une chose. Ne plus m’ennuyer. Et c’est chose faite. Je ne dis pas que je n’apprécie pas mes mercredis de congé seule à la maison, j’en profite pour m’occuper un peu de moi. Mais le moment que je préfère, c’est venir le chercher plus tôt justement ce jour là, passer du temps avec lui, profiter de sa période câlins. J’aime faire un restau ou une soirée avec des amis ou mon chéri de temps en temps, c’est une bouffée d’oxygène, mais je ne me verrais pas passer 2 semaines de vacances sans lui par exemple (un petit week-end à la rigueur :p)

Mon occupation préférée

Mais mon occupation favorite, c’est d’être avec fiston. Parfois les grands-parents râlent de ne pas le voir quand je ne travaille pas, mes amis me disent que je suis moins dispo (heureusement, vu que la plupart ont désormais des enfants, ce sont eux qui ne sont plus dispo). Ben oui, je profite d’être seule avec lui, de renforcer notre complicité, avec le boulot c’est déjà assez rare comme ça. Oui, les crises m’exaspèrent parfois, mais nous sommes loin d’avoir un garçon difficile…Alors mon fils, chante, crie, exprime toi, fais le fou, rigole, vis et n’écoute pas les frustrés d’adultes que nous sommes.

On a qu’une enfance. 

Maman en Chantier

Publicités

33 commentaires sur « Fait-on des enfants pour être tranquilles ? »

  1. Quand tu lis les récits de la vie campagnarde au début du XXe siècle, tu te rends compte que les bébés étaient souvent attachés dans leurs berceaux. C’est sûr qu’avec un traitement pareil, ils étaient sages… Je préfère nos enfants de maintenant bien vivants, même si parfois il faut reconnaître qu’ils le sont un peu trop !

    J'aime

  2. Un article comme je les aime. Entièrement, complètement d’accord. Une fois qu’on devient parent, il est important de faire le deuil de notre vie d’avant, car, non, faire un enfant et lui demander de nous laisser tranquille comme avant, est absolument insensé.

    Aimé par 1 personne

  3. c’est marrant, il y a quelques mois, j’ai écrit un article sur mon impression que les enfants dérangeaient (j’habite à Bruxelles) et forcément, je suis d’accord avec toi. J’ai tellement d’anecdotes, tellement de frictions…Mon fils est plutôt un calme dont le défaut est de chipoter à tout (il est extrêmement curieux et veut savoir à quoi les choses servent), ce qui parfois peut nous amener à des situations cocasses Dans mon cas, les gens que je connais et qui l’ouvrent , en revanche, ont soit des enfants auxquels ils donnent une éducation inspirée des années 80, je vais dire, soit pas d’enfants…Ma famille plus âgée est cool…mais bon les plus âgés sont pas si si âgés.

    J'aime

  4. Très bon article, et comme dit un commentaire plus haut, quand on devient parent, on fait le deuil de notre vie d’avant (et tant mieux !).

    moi aussi je ne supporte pas les réflexions du style « il vous manipule » ….. HEIIIIIN WTF ?????

    Moi je me rappelle très bien quand j’étais petites (avant les 3 ans), je réclamais mes parents car j’avais PEUR et j’avais besoin d’être consolée avant d’aller jouer (car j’étais toujours la plus petite du groupe !).

    Je pense que les bébés sont raisonnables et ont toujours une raison d’être énervé, et qu’il faut trouver cette raison pour y remédier (et aider l’enfant à y remédier de lui même !) au lieu de l’ignorer.

    J'aime

    1. tellement vrai…encore ce soir j’en ai eu la preuve. je dinais dans ma famille et au moindre petit cri, à la demande de descendre de sa chaise « rhoooo il sait pas ce qu’il veut ». euh, un enfant doit savoir ce qu’il veut à 2 ans ? et savoir aussi quel sera son futur métier peut-être ?

      J'aime

  5. Ça me fait penser à ma belle mère qui adore coller mes enfants de 3 ans devant la télé ou son téléphone pour être tranquille. Elle est plutôt jeune mais semble avoir complétement oublié ce que c’est que d’avoir de jeunes enfants. Je me demande souvent ce qu’elle faisait avec les siens quand je vois ce qu’elle me dit parfois!
    Si on veut être tranquille, on ne fait pas d’enfant. La vie serait tellement plus ennuyeuse et moins joyeuse sans eux.

    J'aime

  6. Je vois autour de moi que les personnes qui n’ont pas eu d’enfants manquent souvent de patience et ne supportent pas le bruit ! Alors quand nous on débarque avec nos 4 enfants, ça décoiffe ! ensuite ils restent des enfants vivants et c’est ce qu’on apprécie.. ! Mais j’avoue que le soir, quand ils sont couchés, je savoure aussi le calme ! 😉

    J'aime

  7. J’adore ces réflexions ! Et elles, elles ne peuvent pas nous laisser tranquilles avec leurs petites piques 😀 Oui, heureusement, on voit les choses différemment aujourd’hui (ce qui ne veut pas dire que je suis contre un peu de tranquillité de temps en temps… mais moi aussi je m’ennuie quand ils ne sont pas là !)

    J'aime

  8. Clairement si un enfant ne change pas la vie, c’est qu’on le laisse dans un coin, je ne vois pas d’autre solution.

    Je pense que les grands-parents ont oublié ce que c’est vraiment d’avoir un enfant en bas âge

    J'aime

  9. Totalement d’accord avec toi ! Heureusement ma maman partage aussi ce point de vue, mais en effet on entend souvent « mets le devant la télé, on sera tranquille… ». Ceci dit, je ne trouve pas que ce soit forcément chez les plus âgés que ça se passe comme ça. Je connais des parents de notre âge qui me donnent l’impression d’être « emcombrés » par leur enfants.

    J'aime

  10. Merci pour cet article. Je suis partagée car peut être une maman « agée ».
    Bien évidemment que l’on ne fait pas des enfants pour avoir une vie tranquille et silencieuse. Mais j’avoue savourer le fait que mes enfants s’occupent seuls, qu’ils soient à l’autre bout de la maison pour faire du bruit.
    De principe, j’aime qu’ils soient calmes quand ils sont avec les adultes, à fortiori des personnes « agées ». Mon père a besoin de calme et il est hors de question par exemple de laisser mes enfants crier et courir autour de lui quand il est tranquille dans son salon.
    Donc encore une fois, tout est question d’équilibre : un enfant a besoin de se défouler, d’être un enfant. Mais il doit aussi apprendre à respecter les adultes.
    Ton exemple de restaurant est d’autant plus excellent qu’il est évident qu’un petit ne peut rester tranquille bien longtemps… ici on choisi des lieux où ils peuvent sortir/bouger pendant le repas. Mais ce n’est pas toujours facile de s’adapter, surtout quand on ne choisit pas le restaurant… auquel cas, les adultes aussi doivent respecter les enfants en comprenant qu’un tout petit ne peut rester immobile dans sa chaise bien longtemps….

    J'aime

    1. Tu as en effet tout bien résumé. Pour moi vivre son enfance n’est pas oublier le respect. Bien au contraire, c’est primordial. C’est juste que dans certaines situations, on ne peut pas imposer à un enfant de se taire ou rester en place des heures durant. Même à la plage pendant les vacances j’ai vu des gens râler sur leurs enfants parce qu’ils criaient de plaisir en jouant (pas hurler hein) et les empêchaient de se concentrer sur leur magazine. euh….lol :p

      Aimé par 1 personne

  11. Salut, j’ai adoré ton article ! Plus on vieillit plus on oubli que l’on à été un enfant je pense et on devient moins tolérant .. Après quand les enfants sont bien éduqués ils peuvent se tenir dans certaines situations, question de respect, mais c’est aussi aux adultes d’être compréhensifs si ça devient long pour un petit..

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s